L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


UNESCO : Réserve sacrifiée pour le nucléaire

Publié par sauvonslaforet sur 14 Septembre 2012, 14:14pm

Catégories : #Nucléaire-Radioactivité

 

 6274104919_f56c16c113.jpg

https://www.sauvonslaforet.org/petitions/883/unesco-reserve-sacrifiee-pour-le-nucleaire#more

 

UNESCO : réserve sacrifiée pour le nucléaire

L'UNESCO annonce toujours au grand public l'inscription de nouveaux sites naturels à son patrimoine mondial. Mais elle a été très discrète concernant la modification des limites de la réserve de gibier de Selous.

Grâce à cette démarche, l'entreprise russe ARMZ, filiale de Rosatom, et la canadienne Uranium One peuvent exploiter les gisements d'uranium du Mkuju-River-Project à Selous.

Mine d'uranium incompatible avec un site du patrimoine mondial

En 2011 l'UNESCO déclarait encore « les projets d'extraction d'uranium et de barrages incompatible avec le statut de patrimoine mondial ».

Au même moment, le gouvernement de Tanzanie déclarait déjà s'être mis d'accord sur une « déclaration d'intentions » avec une entreprise brésilienne pour la construction d'un barrage sur la rivière Rufiji et ce dans le but d'assurer l'alimentation électrique de la mine d'uranium projetée. 

La « Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel » de l'UNESCO a été ratifiée par 189 pays.

L’organisation onusienne a établi une liste de 962 sites qu'elle considère comme exceptionnels afin de les faire connaître et de les protéger. La réserve de gibier de Selous en Tanzanie est un des 188 sites naturels classés. Il a été inscrit sur la liste en 1982.

Partout où elle a eu lieu, l'extraction d'uranium a causé de graves dommages à l'environnement et à la santé des populations locales. Par sa décision, l'UNESCO se rend co-responsable des futures destructions de la nature et des vies humaines dans la réserve de Selous.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Liens

•  Décision approuvant la modification des limites de la réserve de Selous (p223 - point 8.) dans le rapport de la 36e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO

•  Décision rejetant la modification des limites de la réserve de Selous à cause de l'extraction d'uranium (point 4.b.) prise lors de la 35e session du Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO

•  Etude rejetant la modification des limites de la réserve de Selous Evaluation de l'UICN (p.133-134)

•  Présentation de la Réserve de gibier de Selous

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

Destinataires de la pétition

Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO,

Le Centre du patrimoine mondial à l'UNESCO7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP, France

Tel : 01 45 68 19 19

Fax : 01 45 68 55 21

Courriel : i.bokova@unesco.org 

21 Etats composant le Comité du patrimoine mondial :

Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Cambodge, Colombie, Émirats Arabes Unis, Estonie, Éthiopie, Fédération de Russie, France, Inde, Iraq, Japon, Malaisie, Mali, Mexique, Qatar, Sénégal, Serbie, Suisse, Thaïlande

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents