L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Monsanto : Les OGM lui font perdre de la croissance

Publié par Sylvie Simon sur 28 Juin 2012, 08:38am

Catégories : #OGM- Monsanto- Pesticides

Monsanto : Les OGM lui font perdre de la croissance

 

Le 5 avril 2012, le ministre Polonais de l'Agriculture Marek Sawicki a annoncé l’interdiction absolue de cultiver la souche génétiquement modifiée du maïs Monsanto MON810. Il a déclaré que « non seulement cette souche est dangereuse pour la  santé humaine, mais son pollen GM peut effectivement avoir des effets dévastateurs sur la population d'abeilles déjà malade et fortement en baisse. »

Il y avait eu une opposition similaire contre Monsanto le 9 mars, lorsque sept pays européens s'étaient opposés à une proposition de la présidence danoise de l'UE qui aurait permis la culture de plantes génétiquement modifiées sur l'ensemble du continent.

La condamnation de Monsanto par le Tribunal de Lyon dans le cas de l’agriculteur Paul François marquait un ras-le-bol de la population européenne contre Monsanto et ses agissements, alors que depuis 1996, la partie agricole de la Sécurité Sociale française avait signalait environ 200 alertes par an concernant des maladies reliées aux pesticides. Parmi ces cas, seulement 47 d’entre eux avaient été reconnus au cours des dix années passées. Il était donc grand temps que tout change et la destruction de 1 000 acres de maïs OGM par la Hongrie, les accusations de « biopiraterie » par les Indiens, le Pérou qui a banni les OGM pour une période de 10 ans et la Chine qui a enfin rejeté le riz génétiquement modifié devraient nous apporter un peu d’espoir.

à part les fondations Bill Gates ou Rockefeller, Monsanto aura de plus en plus de mal à trouver des partenaires et nous ne pouvons que nous en réjouir. Cependant, étant donné que les OGM sont déjà disséminés partout à travers le monde, ils sera long et difficile de les éliminer de la surface de la Terre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents