Cliquez ici pour écouter l'interview de Sylvie SIMON