L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Les biocarburants

Publié par Sylvie Simon sur 23 Juin 2011, 09:38am

Catégories : #Biocarburant - Pétrole

pho-e0ea6.jpgImage AVoixAutre

 Le 1er juin 2011, le journal The Guardian signalait que les entreprises britanniques se disputent les terres cultivables d’Afrique subsaharienne afin de produire des biocarburants. Le quotidien britannique a recensé plus de 100 projets de production de biocarburants à travers une vingtaine de pays du continent, provenant de 50 entreprises étrangères. Sur les 3,2 millions d'hectares destinés à la production de biocarburants dans les pays d'Afrique, plus de la moitié « sont liés à onze sociétés britanniques », loin devant les entreprises d'autres pays étrangers. À  lui seul, le groupe britannique Crest Global Green Energy détiendrait 900 000 hectares au Mali, en Guinée et au Sénégal. Quant à Sun Biofuels, qui exploite 8 000 hectares en Tanzanie, leur but principal est l'exportation vers l'Europe, comme l’a déclaré au journal un responsable de cette société britannique.

L’enthousiasme pour cette forme d'énergie a été encouragé par la décision de l'Union européenne de remplacer, dès 2020, 10 % de l'énergie nécessaire aux transports par des énergies renouvelables, précise le Guardian, qui signale également que l'utilisation croissante des terres agricoles à des fins de production d'énergie est de plus en plus contestée dans le monde. En effet, personne ne peut nier que la production de biocarburants menace les écosystèmes en réduisant les surfaces consacrées à leur culture et augmente ainsi la flambée des prix des produits alimentaires. En outre, alors que leurs partisans plébiscitent les biocarburants comme étant moins polluants que le pétrole, ils se révèlent catastrophiques en matière d'émissions de gaz à effet de serre.

bioc.jpgImage source

 Sans compter leur responsabilité en ce qui concerne la faim dans le monde. Ainsi, l'engouement des États-Unis pour le bio-éthanol a conduit à utiliser 15 % du maïs mondial pour en faire du carburant, privant la population de cette nourriture en période de crise alimentaire.

Oxfam international, une confédération de 15 ONG qui lutte sur les terrains politique, économique et humanitaire contre la pauvreté et l'injustice dans le monde, rappelle que la quantité de céréales nécessaires pour faire le plein d'éthanol d'un véhicule 4x4 peut nourrir une personne pendant un an.

Mais ces accusations bien justifiées n’empêchent guère les prédateurs de l’humanité de promouvoir cette énergie dévastatrice. Encore une fois, la loi du profit à n’importe quel prix prime sur le bon sens et la raison.

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents