L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Grippe : La vaccination contre la grippe saisonnière fait du racolage

Publié par Sylvie Simon sur 17 Novembre 2010, 20:41pm

Catégories : #Vaccins contre les Grippes

 

EV40.jpgEn cet automne 2010, nous attendions, comme chaque année à la même époque, une avalanche de spots publicitaires pour “vendre” le vaccin saisonnier contre la grippe. Nous avons subi, comme tous les ans, la campagne de promotion de la vaccination antigrippale, mais elle a été bien plus discrète que de coutume et il semblerait qu’il y ait une désaffection pour le vaccin. D’autant que la grippe tarde à arriver, comme l'indiquent les réseaux Sentinelles et Grogs, ce qui n’arrange pas les intérêts des laboratoires.

En effet, selon les chiffres officiels, seulement 40 % de la population à risque est allée se faire vacciner, un taux qui serait deux fois moins important que les autres années.

k100.jpgJusqu’à présent, la vaccination contre la grippe était recommandée particulièrement aux personnes âgées de 65 ans ou plus, alors que les personnes âgées ont été beaucoup moins touchées que les autres par la grippe HINI, sans doute parce qu’elles avaient déjà rencontré ce virus et s’étaient donc immunisé contre lui, ce qui prouve bien que l’immunisation naturelle est bien plus durable que celle que l’on affirme offerte par le vaccin, puisqu’il faut la renouveler chaque année.

D’après le Dr Dominique Dupagne, qui a analysé la situation, “La grippe saisonnière est dans la majorité de cas la grippe ‘du dernier souffle’ qui vient emporter une personne fragilisée par le grand âge. C’est bien sûr souvent un drame, mais cette information est importante pour qui veut apprécier l’intérêt de se vacciner contre la grippe saisonnière. Le décès des personnes jeunes grippées est donc un évènement très rare : 1/100.000 à 1/1000.000 de grippes. Ce décès est souvent associé à une maladie préexistante. Cela correspond aux constatations faites par les médecins généralistes : rares sont ceux qui ont été confrontés à un décès par grippe chez une personne jeune et en bonne santé pendant l’ensemble de leur carrière. […] En pratique, la probabilité de mourir de la grippe pour un enfant ou un adulte de moins de 65 ans est de l’ordre de 1 pour un million chaque année. Ce risque est équivalent à la probabilité de gagner le gros lot du Loto en jouant 20 euros.”

Un de mes amis enseignant, vient de recevoir de la MGEN (mutuelle enseignante) une seconde proposition de vaccination gratuite contre la grippe : “Nous vous avons invité à bénéficier gratuitement du vaccin contre la grippe saisonnière. à notre connaissance, vous n'en avez pas encore profité. Il n'est pas trop tard pour vous faire vacciner. L'assurance maladie vous adresse de nouveau une prise en charge pour un vaccin gratuit. N'attendez pas, parlez-en à votre médecin... ” Il est certain que le vaccin n’est pas « gratuit » mais payé par la communauté.

Cette relance est aussi coûteuse que scandaleuse, alors que l’Assurance maladie crie misère et pense augmenter ses cotisations. Le petit virus de la grippette aurait-il tué le vaccin contre le “terrible” virus de la grippe saisonnière ?

De toute manière, je tiens à remercier ce petit virus qui a fait un travail admirable, aidé par l’ignorance de nos pouvoirs dits médicaux. Il a permis à une grande majorité de citoyens de prendre conscience de l’impact du commerce et de l’argent sur notre santé, de comprendre que tous les mensonges qui ont entouré cette grippe concernent non seulement tous les vaccins mais à peu près tous les domaines de la médecine actuelle et que les “vérités” dont on nous abreuve ne sont trop souvent que d’énormes mensonges, tellement dits et répétés qu’ils ont pris le visage de la vérité. Ce virus ordinaire, mais qu’on nous a présenté comme un “tueur en série”, serait sans doute passé inaperçu, sans la médecine moléculaire moderne, et son arsenal technologique. Sans doute s’est-il manifesté pour notre bien et pour nous aider à prendre conscience que notre santé est entre nos mains et que nous en sommes les meilleurs garants.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents