L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


La quantité d’aluminium dans les vaccins injectés à nos enfants

Publié par Info-vaccination.be sur 4 Octobre 2013, 09:52am

Catégories : #Spécial Mère-Enfant : Vaccins- Maladies-Troubles

428463442_5de5f8e0cb.jpgLa quantité d’aluminium dans les vaccins injectés à nos enfants

Info-vaccination.be

 

Pour calculer la quantité d’aluminium dans les vaccins injectés à nos enfants, il faut tenir compte de trois paramètres :

  • le calendrier vaccinal belge
  • la quantité d’aluminium en fonction du vaccin inoculé
  • la répétition des doses préconisées

1. Quel est le calendrier vaccinal belge ?

Capturer.JPG

Selon le calendrier vaccinal belge,

  • un enfant de 15 mois aura eu en tout :
    • 4 doses de vaccins anti-polio-diphtérie-tétanos-hépatite B-hémophilus de type B (INFANRIX hexa)
    • 3 doses de vaccin antipneumococcique (PREVENAR)
    • 2 ou 3 doses de vaccin anti-rotavirus (ROTARIX ou ROTATEQ)
    • 1 dose de vaccin anti-rougeole-rubéole-oreillons (PRIORIX)
    • 1 dose de vaccin anti-méningite C (MENINGITEC OU MENJUGATE)
  • un enfant de 5 ans aura eu en tout :
    • 4 doses de vaccins anti-polio-diphtérie-tétanos-hépatite B-hémophilus de type B (INFANRIX hexa)
    • 3 doses de vaccin antipneumococcique (PREVENAR)
    • 2 ou 3 doses de vaccin anti-rotavirus (ROTARIX ou ROTATEQ)
    • 1 dose de vaccin anti-rougeole-rubéole-oreillons (PRIORIX)
    • 1 dose de vaccin anti-méningite C (MENINGITEC OU MENJUGATE)
    • 1 rappel de vaccin anti-polio-diphtérie-tétanos-coqueluche (BOOSTRIX POLIO)
    • 1 rappel de vaccin anti-rougeole-rubéole-oreillons (PRIORIX)
  • un enfant de 15 ans aura eu en tout :
    • 4 doses de vaccins anti-polio-diphtérie-tétanos-hépatite B-hémophilus de type B (INFANRIX hexa)
    • 3 doses de vaccin antipneumococcique (PREVENAR)
    • 2 ou 3 doses de vaccin anti-rotavirus (ROTARIX ou ROTATEQ)
    • 1 dose de vaccin anti-rougeole-rubéole-oreillons (PRIORIX)
    • 1 dose de vaccin anti-méningite C (MENINGITEC OU MENJUGATE)
    • 1 rappel de vaccin anti-diphtérie-tétanos (TEDIVAX proadulto)
    • 1 rappel de vaccin anti-rougeole-rubéole-oreillons (PRIORIX)

2. Quelles sont les quantités d’aluminium contenus dans les vaccins ?

Certains vaccins contiennent de l’aluminium, d’autres n’en contiennent pas.

Un tableau récapitulatif permet d’y voir plus clair.

VAC1.JPG

3. Quelle quantité d’aluminium par la vaccination reçoivent nos enfants ?

Mieux vaut un petit tableau qu’un long discours :

VAC3 

 Ce qui donne comme résumé graphique :

VAC4.JPG 

 

Prenons, quelques cas de figure :

  • un enfant de 15 mois reçoit (cumulativement) 3467 microgrammes à 3742 microgrammes, soit plus de 3 milligrammes d’aluminium [2] [3] [4] ;
  • un enfant de 5 ans reçoit (cumulativement) 3967 microgrammes à 4242 microgrammes, soitenviron 4 milligrammes d’aluminium  [5] ;
  • un enfant de 14-15 ans peut recevoir (cumulativement) entre 4073 et 7073 microgrammes, soitentre 4 et 7 mg d’aluminium.

D’après le pédiatre Robert SEARS, chez des sujets dont les reins ne fonctionnent pas bien, l’injection en une fois dans le flot sanguin de 5 µg de mercure par kilo de poids constitue une dose toxique.

Cela signifie que

  • chez un nouveau-né de quatre kilos dont les reins ne fonctionneraient pas bien, la dose toxiqueserait de 20 µg  ;
  • chez un jeune enfant de 15 kilos dont les reins ne fonctionneraient pas bien, elle serait de 75 µg ;
  • chez un adulte dont les reins ne fonctionneraient pas bien, 350 µg seraient toxiques.

Selon le Dr GARNIER (Le Concours Médical - février 1997), la dose toxique d’aluminium dans le sang est de l’ordre de 60 µg/litre de sang. Les dégâts seraient inéluctables à partir de 100 µg/litre.

Signalons également qu’il existe d’autres médicaments (non-vaccinaux) contenant de l’aluminium (MAALOX, etc).

Pour aller plus loin :

GIF - 361 octets Le calendrier vaccinal tel que recommandé en Belgique par le Conseil supérieur de la santé (CSS)

GIF - 361 octets Répertoire commenté des médicaments

Virginie Belle, Quand l’aluminium nous empoisonne, éd. MAX MILO, 2010

Vidéo « Quand l’aluminium nous empoissonne » (Virginie BELLE)

Dr Jean PILETTEAluminium et vaccins

Aluminium et vaccins


[1] Cette vaccination est une vaccination de rattrapage si la personne n’a pas été vaccinée.

[2] 4x (500 + 320) (INFANRIX hexa) + 62 (PREVENAR) + 125 (MENINGITEC) ou 4x (500 + 320) + 62 (PREVENAR) + 400 (MENJUGATE).

[3] L’aluminium est un métal lourd qui n’est pas déstocké par nos systèmes biologiques de détoxication et s’accumule en priorité dans le cerveau de nos enfants.

[4] Un enfant de 15 mois pèse environ entre 12-15 kg.

[5] Même calcul qu’à 15 mois en rajoutant les 500 microgrammes du vaccin BOOSTRIX POLIO.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents