L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Georges Fenech sait-il qu'il y a grandement + de substances carcinogènes que de sectes ?

Publié par Sylvie Simon sur 4 Décembre 2011, 13:26pm

Catégories : #Société - Corruption - Dérives- Scandales Sanitaires

 

1-sectes-rapport-assemblee-fenech 222Encore l’inévitable Fenech

Le président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, l’omniprésent Georges Fenech se démène comme un diable pour justifier son salaire octroyé par notre gouvernement, qui prône l’économie et jette dans ce cas notre argent par la fenêtre.  Il participait récemment, à Toulouse, à un colloque sur le thème « Les sectes en question ».

Selon lui, à Toulouse, il n’y a pas trop d’affaires de sectes traitées par les tribunaux, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas ou que le phénomène régresse. Au contraire, il est en pleine expansion, « 25 % des Français connaissent dans leur entourage au moins une personne victime des sectes », a-t-il déclaré. Cela est dû notamment à l’augmentation du nombre de gourous thérapeutiques qui exercent une emprise psychologique sur leurs patients, car ils connaissent leurs faiblesses.
« Il n’y a pas de profil type, tout le monde dans un moment de faiblesse physique ou émotionnelle peut se faire entraîner dans une secte. » Il n’y a pas d’âge, cela touche les enfants comme les personnes âgées. « Regardez Steve Jobs, c’était un génie, pourtant, son cancer du pancréas aurait pu être soigné par la médecine moderne, mais il était sous l’emprise d’un naturopathe et se soignait avec des jus de fruits. » Il utilisait des traitements trouvés sur Internet, « d’ailleurs, cet outil est devenu un des moyens utilisés par les sectes pour recruter. » Va-t-il essayer de tout faire pour le supprimer ? Et parlera-t-il un jour de l’emprise de certains médecins qui terrorisent les malades pour les inciter à se faire soigner selon ses croyances et non les leurs ?

5783780193_1d733f0494.jpgLe sieur Fenech ignore superbement que le cancer du pancréas est terriblement meurtrier, que son pronostic est sombre, que le taux de survie est inférieur à 5 % pour l’ensemble des malades 5 ans après le diagnostic, que son traitement officiel est difficile et n’offre que de très faibles perspectives de guérison.  Il est certain que Steve Jobs aurait pu être soigné par la médecine moderne au prix de nombreuses souffrances, mais il est à 95 % certain que ce cancer l’aurait tué et la cancérologie officielle n’aurait jamais été blâmée.

Fenech affirme que pour la prévention, il s’agit surtout de faire de l’information, avec des rapports annuels au Premier Ministre. « Nous informons aussi les magistrats, formons des agents de terrain pour les enquêtes et la surveillance, des assistantes sociales ».

Puisqu’il parle de prévention, sait-il que le cancer du pancréas est associé à l’obésité, le diabète, l’exposition régulière à certains solvants et produits industriels, aux alcools forts et aux viandes grasses et trop cuites, brûlées en périphérie qui dégage des substances carcinogènes, tels les benzopyrènes et nitrosamines ? Dans ce cas, il devrait dénoncer, avec son agressivité habituelle, toutes les substances carcinogènes - il y en a beaucoup plus que de sectes - et notre vie moderne cancérogène. Voilà un travail utile en perspective, en laissant les sectes se débrouiller avec la Justice lorsqu’elles commettent des délits.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents