L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Gardasil : Une jeune fille aveugle après le vaccin

Publié par Heidi Stevenson sur 27 Août 2011, 07:55am

Catégories : #Vaccin Gardasil-Cervarix Danger

securedownload-copie-1Par Heidi Stevenson

Une jeune fille de 16 ans est devenue aveugle après avoir reçu le vaccin Gardasil, comme il est rapporté dans le numéro de Mars 2010 du Journal of Child Neurology. Les médecins qui ont écrit l’article déclarent que la jeune fille était en parfaite santé avant la vaccination. Comme c’est souvent le cas dans les rapports médicaux, les médecins disent ne pouvoir aboutir à des conclusions absolues et définitives. Ils n’ont cependant trouvé d’autre explication et reconnaissent qu’au moins un autre vaccin a déjà pu entraîner pareilles réactions.

 

Dix jours après sa seconde injection de Gardasil, cette jeune fille a souffert d’encéphalomyélite aiguë, inflammation du cerveau et de la moelle épinière. Une démyélinisation s’en est suivie. Il s‘agit de la destruction de la gaine qui entoure les nerfs.
En conséquence, la jeune fille a souffert de graves céphalées du côté gauche et a perdu la vue de l’œil droit. La situation s’est ensuite rapidement détériorée en migraine généralisée à toute la tête. Elle a dans la suite aussi perdu la vue de l’œil gauche. La paralysie qui avait touché son bras gauche a été temporaire, mais elle n’a pas pu récupérer la vue.

 

La jeune fille était déjà aveugle depuis 18 mois quand cet article a été écrit. J’ai personnellement contacté le Système VAERS (« Vaccine Adverse Event Reporting System » - Organisme officiel américain qui recense les effets secondaires des vaccins) en précisant les point suivants qui correspondent parfaitement au cas de cette jeune fille et qui sont suffisamment éclairants et précis pour que ce cas soit officiellement rapporté.

 

* Cécité
* HPV4 (Gardasil) ou HPV (Papillomavirus humain [types 6, 11, 16, 18]
d’un vaccin recombinant.
* Tout ce qui s’est passé après la vaccination.
* Date de la vaccination, avant septembre 2008
* Connecticut ( Les 3 médecins qui se sont occupés de son cas résident
dans le même Etat).

 

Au moment où j’écris cet article (4 mars 2010) le cas de cette jeune fille ne figure toujours pas dans les données du VAERS. Combien d’autres cas n’ont pas non plus été rapportés ? Si pareil cas n’a pas été rapporté dans les données du VAERS, on peut vraiment se demander si le fait est rare ou s’il est une caractéritique fréquente du vaccin Gradasil.
Ceci dit, comment peut-on vraiment supposer que le vaccin soit sûr ? Qui voudrait prendre le risque de devenir aveugle pour un vaccin douteux ?

 

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents