L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Encore la peur de la tuberculose

Publié par Sylvie Simon sur 30 Juin 2012, 15:26pm

Catégories : #Cancer- Hépatite- Polio- Tuberculose

5556540938_a3f91a32e6.jpg

Encore la peur de la tuberculose

 

Alors que toutes les instances vaccinales nous poussent à vacciner avec le BCG, bien qu’il ne soit plus obligatoire, et persistent à nous menacer de reprise de la tuberculose, la plupart des journaux annoncent que l’arrêt de l'obligation du vaccin BCG n’a pas eu de conséquences négatives.

Ainsi, L’Express annonce en effet que « l'arrêt des vaccinations obligatoires des nourrissons contre la tuberculose en 2007 n'a pas eu d'impact négatif. Le nombre de cas en France est stable, selon une étude publiée récemment dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire ».

Le magazine explique ainsi qu’« on a compté en 2010, 120 cas de "tuberculose maladie" pour des enfants de moins de 5 ans, contre 129 en moyenne par an sur la période 2000-2005 ». L’Express ajoute que « pour 2010 près de 80 % des enfants de moins de 9 mois ont été vaccinés en Ile-de-France. Mais en dehors de cette région, la couverture vaccinale reste "insuffisante" pour les enfants considérés comme à risque, à savoir principalement ceux nés dans une zone de forte endémie ou bien d'un parent venant d'une telle zone ».

« Pour la population générale, les données en matière de tuberculose en France "témoignent d'une baisse des cas déclarés en 2009 et en 2010" avec 5 187 cas en 2010, en baisse de 1,7  % sur 2009 », continue le magazine, qui précise que « la France est considérée comme un pays à "faible incidence" mais avec d'importants écarts entre régions (IdF, Guyane et grandes villes sont les plus touchés) et entre populations ».

Les chercheurs de l’InVS écrivent ainsi que « l'augmentation des taux de déclaration dans un certain nombre de départements franciliens, même si elle est très limitée, et les taux élevés retrouvés parmi les personnes nées à l'étranger et récemment arrivées en France doivent inciter à ne pas relâcher les efforts de lutte antituberculeuse dans un contexte de fortes disparités ».

Le Parisien relève également que « la fin du BCG obligatoire [...] n’a pas fait exploser le nombre de cas de tuberculose. Ce dernier a même plutôt tendance à baisser », tout en précisant lui aussi qu’il existe « des départements à surveiller davantage ». Mais « surveiller » ne signifie pas vacciner, et pourtant, on continue à promouvoir ce vaccin, tout en admettant que l’arrêt du BCG n’a pas aggravé la situation, bien au contraire

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents