L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Coup de colère du Dr Didier Legeais

Publié par Dr Didier Legeais sur 21 Mai 2013, 13:38pm

Catégories : #Société - Corruption - Dérives- Scandales Sanitaires

Coup de colère du Dr Didier Legeais

 

Sur un coup de colère bien justifiée, le Dr Didier Legeais, Président du Syndicat des Médecins de l’Isère et vice-président de l'UCDF (Union des chirurgiens de France) a demandé à ses confrères de signer une pétition. 

Celle-ci résume bien la situation actuelle et le manque d’intérêt envers le patient. Seule SA maladie intéresse la médecine actuelle.

==================

Chers confrères,

 

Jusqu'à quand allons nous nous taire, jusqu'à quand allons-nous être complices, jusqu'à quand allons-nous être des boucs émissaires ?

Les présidents de la république et les ministres de la santé se succèdent avec toujours le même discours mielleux et hypocrite sur le respect de l'intimité, le respect du malade, de sa dignité et le respect du secret médical.

De notre côté, nous, médecins, nous faisons le grand écart, quotidiennement, pour chercher à protéger les patients, dans des environnements et des structures qui, pour des raisons purement économiques, ne sont pas à la hauteur de ce que nos concitoyens sont en droit d'exiger.

 

Les dépenses de santé c'est 170 milliards de budget d'assurance-maladie et 40 milliards de complémentaires santé.

Plus de 200 milliards dépensés, et nous sommes toujours incapable d'assurer aux patients, dès leur admission par les urgences et jusqu'à leur sortie, le respect de leur intimité, le respect du secret médical et surtout, leur protection sanitaire !

Les médias sont bien silencieux sur la réalité de ce patient hospitalisé qui a contracté un Coronavirus parce que son voisin de chambre le lui a transmis !

Voila un beau « dommage » lié aux soins, comme le dit la loi HPST reprise par la HAS !

 

Ce sont des dizaines de milliers de patients qui seraient en droit de poursuivre nos établissements de santé car ils ont été parqués, tels des animaux, dans des couloirs, dans des chambres communes où, parfois, ils ont contracté la maladie de l'autre.

L'autre qui devient plus intime qu'un membre de votre famille, l'autre avec qui vous partagez les nuits, les sanitaires, les douches, les odeurs, les douleurs et les galères.

L'autre, ce patient, ce voisin qu'on n'a pas choisi, qui subit, comme vous, le fait d'être malade et qui, pourtant, est dans votre intimité et dans votre secret médical.

Dans la très grande majorité des services d'urgence de France, vous perdez votre identité, vous perdez votre intimité, votre dignité ; vous n'êtes plus qu'une enveloppe corporelle balancée, baladée, tripotée, posée dans un couloir ou au fond d'une chambre, dans l'attente inespérée d'un geste d'humanisation d'un membre de l'équipe soignante asservie à de nouvelles réalités économiques et informatiques qui l'éloignent de son cœur de métier.

 

À l'aube d'une éventuelle nouvelle épidémie virale, il est intolérable que nous assistions, impuissants, à la contamination des uns et des autres parce que des conditions d'hébergement maintiennent nos patients dans une promiscuité inacceptable.

 

Nos établissements de santé doivent être payés pour leur cœur de métier, ils ne doivent pas faire dépendre leur équilibre financier de réalités non médicales, telles que la chambre seule, la télévision, les repas, le téléphone.

L'assurance maladie et les complémentaires doivent financer le soin à son juste coût pour permettre de développer une vraie qualité du soin et une vraie qualité valorisée dans l'accueil et l'hébergement.

Un seul objectif : de la porte de l'hosto à la sortie : un patient = une chambre !

 

Bien confraternellement 

 

Dr Didier Legeais

 

Si vous faites partie de face book, il est facile de signer la pétition « Au Président de la République, au ministre de la Santé et aux Parlementaire : Supprimer les chambres doubles, triples, communes dans les Hôpitaux ». 

Sinon, vous la trouverez sur le blog du
 Syndicat des Médecins de l’Isère :

 http://www.change.org/fr/pétitions/au-président-de-la-république-au-ministre-de-la-santé-et-aux-parlementaire- supprimer-les-chambres-doubles-triples-communes-dans-les-hôpitaux?share_id=hDvlwHwcyq&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents