L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Ce qu’on nous cache sur les Vaccins

Publié par Sylvie Simon sur 12 Novembre 2010, 17:30pm

Catégories : #Livres et Préface

vaccin

PREFACE

 

 

« C’est le monde à l’envers ! » me suis-je écrié, en recevant de Sylvie Simon la demande de rédiger une préface à son dernier ouvrage. Elle est connue d’un immense public d’amateurs éclairés, qui attendent avec impatience chacune de ses publications, alors que mes lecteurs ne dépassent guère le cercle encore très restreint des adeptes de l’homéopathie séquentielle.

Et encore un livre sur les vaccinations ! Elle en a écrit tant et tant ! Pourquoi cette redondance ?

Ce double étonnement s’évanouit dès la lecture des premières pages : le lecteur comprend bien vite qu’il ne s’agit pas ici de littérature. Sylvie Simon ne nous promène pas dans la fiction. Elle se meut sur un champ de bataille bien concret, dont elle connaît toutes les mines et les barbelés. Elle n’a que faire des belles paroles de préfaciers courtisés. Elle demande de l’aide, et l’appui d’hommes de terrain. Car tout ce qu’elle écrit est vrai, mais seuls le savent ceux qui le vérifient dans la réalité.

Toutes ces années qu’elle a passées à promener sa plume alerte sur des milliers de pages, habile à dénoncer les plus criants méfaits de la médecine moderne, je les ai passées, en homme de terrain, à réparer les dégâts occasionnés par mes confrères bien intentionnés. L’enfer, dit-on, est pavé de bonnes intentions. Le geste médical le plus adulé et vanté, la vaccination, qui s’est mué de nos jours en survaccination, est de tous les actes médicaux celui qui mène le plus sûrement à l’enfer de la santé perdue.

Depuis plus de trente ans, je passe le plus clair de mon temps à tenter de rétablir l’équilibre énergétique gravement compromis de malades de tous âges, atteints des pathologies chroniques les plus diverses, et je puis assurer qu’aucun traitement ne rétablit la santé, tant que le carcan vaccinal n’a pas été pulvérisé. La vaccination est la plus grande imposture de toute l’histoire de la médecine, et, j’en suis convaincu, la plus nocive. Elle a méchamment saboté, à l’échelle planétaire, l’écologie ténue de l’infiniment petit qui établit l’harmonie à tous les étages de la vie.

Sylvie Simon est bien seule à lutter aussi courageusement contre la formidable campagne de désinformation orchestrée par la toute-puissante industrie pharmaceutique. Les médias habituels sont à la botte de ceux qui les paient et laissent le grand public dans l’ignorance des dangers qui se profilent dans un avenir assez proche. Par sa connaissance parfaite des milieux médicaux-pharmaceutiques américains, Sylvie Simon nous offre de surcroît une vision édifiante de ce qui se trame dans les laboratoires des industriels. Le pire est à prévoir, car les scientifiques modernes jouent aux apprentis-sorciers, et les médecins, bernés, seront impuissants à contrer l’effondrement inéluctable du système immunitaire des générations à venir. Il est déjà quasi programmé.

Ce livre n’est certes pas de trop ! Tant que pèse la menace, la défense doit être renforcée. Sylvie Simon, année après année, remet l’ouvrage sur le métier. Elle publie encore et encore, ne baissant jamais la garde. Elle informe sans relâche, se tenant constamment au courant de l’actualité vaccinale, et apporte une critique toujours justifiée. Elle connaît le sujet mieux qu’aucun professionnel de la santé et offre aux rares médecins lucides le soutien inestimable que donne à leurs conseils de prudence la conviction de la vérité dévoilée.

Qu’elle en soit ici chaleureusement remerciée !

 

 

 

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents