L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon  (1927/2013)

L'Atelier de la mémoire de Sylvie Simon (1927/2013)

Révéler la désinformation et les mensonges en matière de santé et d'environnement et éveiller les consciences


Bébés : manifestations des souffrances et non de leurs causes.

Publié par Sylvie Simon sur 19 Octobre 2012, 09:35am

Catégories : #Spécial Mère-Enfant : Vaccins- Maladies-Troubles

2945666638_de55341d2e.jpgBébés : manifestations des souffrances et non de leurs causes.

 

Pour faire oublier leur douleur aux bébés

 

Alors que le cerveau des enfants est affecté par les vaccins et que ces bébés manifestent leur douleur par des cris et des pleurs, une étude récente publiée dans la revue Pediatrics suggère de les calmer en les berçant, en les enveloppant d’une couverture chaude, en les léchant ou en les changeant de position afin de soulager leur stress, qu’il soit physique ou émotionnel.

D’après le Dr. John W. Harrington de l’Eastern Virginia Medical School et de l’Hôpital pour enfants de Filles du Roi à Norfolk, ces méthodes permettent de faire oublier la douleur causée par les aiguilles et non celle, beaucoup plus préoccupante des dommages neurologiques causés par les vaccins.

Pour leur étude, Harrington et ses collègues ont divisé en quatre groupes d'étude 234 bébés âgés de deux et quatre mois. Ils ont constaté que ceux qui ont reçu ces interventions ont connu la douleur moins visible, grimaçant, et fronçant les sourcils, selon l'agence Reuters, et ils criaient moins.

 

Les chercheurs se sont penchés, une fois encore, sur les seules manifestations des souffrances et non de leurs causes.

 

Il est certain que l’argent dépensé pour mener cette étude aurait eu un meilleur usage s’il avait été consacré à la recherche sur la nocivité du bombardement des jeunes enfants avec des dizaines d'injections vaccinales, ou sur le vaccin DTC (diphtérie, tétanos, coqueluche), connu pour causer des lésions cérébrales graves et permanentes chez certains enfants, comme des névrite brachiale, polyneuropathie démyélinisante inflammatoire chronique (CIDP), syndrome douloureux régional complexe (SDRC), syndrome de Guillain-Barré (SGB), sclérose en plaques, narcolepsie, le syndrome de myoclonie-Opsoclonus (SGD), névralgie du trijumeau, et la myélite transverse qui peuvent être causées par les vaccins. Et ni une couverture ni une sucette ne peuvent atténuer ces lésions.

http://www.reuters.com

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents